Le catalogue du blog : boostez votre autorité avec des articles LinkedIn

Auteur:

Tom Baeten
décembre 26, 2023

« Oui mais, un article LinkedIn apporte-t-il une quelconque portée ? », me demandent parfois les participants à mes formations. Une bonne question parce qu’avec une contribution « normale » on semblerait obtenir plus de réactions. Pourtant, il y a de bonnes raisons de régulièrement publier un article plus long. Les articles LinkedIn seraient même hyper profitables pour citer les mots d’un statut d’expert.

Rédiger des articles LinkedIn, mais pourquoi ?

Une question qu’on devrait se poser dans tout ce que nous entreprenons : pourquoi on le fait ? Un argument fort pour vous convaincre à écrire des articles LinkedIn est que vous développerez votre portfolio sur votre page de profil. Si une personne cherche quelqu’un avec votre savoir-faire, vos articles vous aideront à être plus facilement trouvé.

En plus, depuis 2017, les articles LinkedIn sont indexés par Google, augmentant ainsi votre chance d’être trouvé tout en attirant plus de gens vers votre article.

Un article LinkedIn ne devrait pas être commercial. N’essayez donc pas de vendre, mais plutôt de partager vos connaissances. Considérez ça comme un investissement sur le long terme qui renforce votre autorité et votre notoriété. Les retours suivront, car vous obtiendrez plus de followers pertinents qui reconnaîtront que vous avez beaucoup à apporter dans votre domaine.

Rédiger des articles LinkedIn, mais pour qui ?

Une question tout aussi importante est de savoir pour qui vous le faites. La réponse est simple comme bonjour : pour votre groupe cible évidemment. Optez pour une rédaction claire et enthousiasmante. Et rappelez-vous : il ne s’agit pas seulement de ce que vous souhaitez raconter, mais aussi et peut-être surtout de ce que votre groupe cible souhaite savoir. Retenez l’attention de votre lecteur en écrivant d’une manière personnelle comme si vous vous adressiez à cette personne en particulier. 

Trucs et astuces pour retenir l’attention du lecteur

Ça semble peut-être étrange dans cette ère de volatilité où nous scrollons plus que nous ne lisons, mais les articles de longue haleine remportent de meilleures notes. N’hésitez donc pas à rédiger + 1000 mots. Mais d’abord et avant tout : offrez un contenu captivant.

Avec ces conseils, vous attirerez l’attention du lecteur, du tout premier titre à la toute dernière phrase :

  • Imaginez un titre en béton. Il titille le lecteur potentiel et l’entraîne vers votre article. Donnez libre cours à votre imagination. Usés et abusés, les titres tels que « 7 conseils pour… » ou « 10 raisons pour… » sont devenus un peu barbants. 

  • Suscitez l’intérêt dans l’intro. Dévoilez déjà de quoi il s’agira en expliquant brièvement à quoi le lecteur peut s’attendre. Vous avez des conseils précieux ou une solution à un problème ? Nous mourrons déjà d’impatience à en savoir plus ! 

  • Optez pour un visuel qui séduit. Hormis le titre en béton, une image forte est la manière par excellence d’attirer l’attention. Vous pouvez aussi utiliser d’autres médias comme une vidéo, mais attention à ne pas détourner l’attention de votre texte. 

  • Rédigez un contenu enrichissant pour vos lecteurs. « Offrez » -leur des connaissances et de la valorisation. Réfléchissez bien à leurs questions et préoccupations. Cela vous aidera à déterminer un contenu susceptible d’inspirer votre groupe cible. 

  • Faites entendre votre voix à vous. Une façon d’être particulièrement personnel. Essayez de faire résonner votre voix naturelle dans votre texte. Ne rédigez pas d’une façon totalement différente ou plus formelle que lorsque vous parlez.
  • Utilisez suffisamment d’espacements. Ces espaces blancs donnent au lecteur l’énergie pour continuer sa lecture. Un texte où les mots fourmillent de partout est étouffant et incitera le lecteur à prendre ses jambes à son cou.
  • Osez barrer, biffer, effacer. Supprimez impitoyablement tout le contenu inutile ou les répétitions dans votre article.
  • Évitez les auxiliaires. Ne dites pas « Vous pouvez utiliser davantage d’espacements », mais plutôt « Utilisez davantage d’espacements ». Moins vous utiliserez des verbes comme « pouvoir/vouloir » plus votre texte sera animé.
  • Adressez-vous à votre groupe cible. Ponctuez votre texte d’expériences et d’anecdotes pour personnaliser le sujet. Les gens raffolent des histoires !

Inspiration pour des articles LinkedIn

À bannir sont donc les discours de bonimenteur. Mais alors, quel type de contenu a droit à un article ?

  • Des cas dans lesquels vous solutionnez un problème, expliquez comment vous vous y êtes pris.
  • Des entretiens avec des experts.
  • Des blogs populaires issus de votre site web, de préférence retravaillés et actualisés.
  • Des opinions dans lesquelles vous donnez votre avis sur une tendance ou un incident.
  • Des approfondissements de thèmes où vous élaborez et discutez d’un sujet bien particulier.

Je recommande aux participants à mes formations de surveiller les statistiques. Vous y trouverez de précieuses informations concernant le nombre de lectures de votre article, de réactions, de partages. Mais aussi des infos sur le lieu où les lecteurs travaillent, leur fonction. Ainsi, vous serez en mesure d’estimer les sujets qui interpellent et si vous pouvez atteindre votre groupe cible avec tel ou tel sujet.

Quid des SEO ?

Depuis 2017, Google indexe les articles sur LinkedIn. Ce qui veut dire que votre groupe cible vous trouvera aussi par l’intermédiaire de Google si vous prenez en compte les SEO.

  • Intégrez des termes de recherche pertinents dans votre titre et vos sous-titres ;
  • Utilisez suffisamment de sous-titres ;
  • Rédigez un texte ultra lisible, c’est-à-dire 1 message par paragraphe ;
  • Écrivez de manière simple et claire ;
  • Sélectionnez un visuel pertinent et insérez une légende.

Dans les paramètres du menu de publication d’un article, vous pouvez introduire un titre et un descriptif SEO, tout comme dans l’admin d’un site web. Ne manquez pas cette occasion d’être plus facilement trouvé !

Une question SEO fréquente

Les gens de notre Winger Academy Community me demandent parfois s’il est désavantageux pour le classement SEO de leur site web de copier des blogs sur LinkedIn. La pire des choses qui peut vous arriver est que votre article LinkedIn atteigne une meilleure place dans le classement Google que l’article sur votre site web.

Vous voulez éviter ça ? Alors, patientez avant de copier l’article sur LinkedIn et laissez-le un bon moment sur votre site web uniquement. Ainsi, Google aura déjà indexé le blog sur votre site web au moment où vous le copierez sur LinkedIn et il apparaîtra en premier dans les résultats de recherche.

Plus de portée avec l’option newsletter

Si vous avez récemment rédigé un article, vous l’avez peut-être remarqué : il y a moyen de jumeler une newsletter à vos articles. Grâce à cette option, vos abonnés reçoivent directement une notification au moment où vous publiez un nouvel article.

Vous ne trouvez pas cette option lorsque vous créez un article ? C’est que vous n’avez pas encore activé le mode créateur dans vos profile. Ne tardez pas et usez et abusez de ces options supplémentaires.

! Conseil en or :

la toute première newsletter envoie automatiquement une notification unique à tous vos contacts et followers pour leur demander de s’abonner.

Il est donc capital de rédiger un premier article irrésistible qui incitera un maximum de gens de votre réseau à cliquer sur « abonner ».

À partir de quel compte publier ?

Vous publiez des articles à partir de votre page d’entreprise ou à partir de votre compte personnel ? Cela dépend de si vous souhaitez vous mettre en lumière ou plutôt votre entreprise. De toute façon, il est conseillé de partager l’article depuis l’autre compte pour plus de visibilité.

Création avec l’éditeur et publication

Je ne vais pas m’attarder sur le sujet de la création d’un article LinkedIn. L’éditeur est limité et parle pour soi. N’hésitez pas à utiliser les options de création présentes : insérez une citation, soulignez l’essentiel en gras et utilisez des sous-titres. Toutes ces petites choses améliorent le confort de lecture et donc la chance que le lecteur termine jusqu’à la toute dernière phrase de votre article.

Avant de publier votre article, laissez-le de côté un instant. Il est bon ? Alors, appuyez sur le bouton bleu « publier ». Une fenêtre apparaît qui vous permet d’ajouter une explication supplémentaire et des hashtags pour donner plus de visibilité encore à votre article.

Le moment est venu de promouvoir votre article ! Partagez-le sur vos autres réseaux sociaux, encouragez vos ambassadeurs et n’oubliez surtout pas de stimuler l’engagement en réagissant aux réactions postées.

L’heure est à l’action
Même si un article devrait privilégier le contenu substantiel au contenu commercial, c’est une occasion en or pour un appel à l’action. Une invitation à interagir (Quelle est votre opinion ? Faites-vous entendre dans les commentaires !), le téléchargement d’un livre numérique ou d’un guide, ou un appel à s’inscrire à votre newsletter. Ci-dessous, vous trouverez un exemple : Vous avez aimé cet article sur les articles LinkedIn ? Vous êtes à la recherche de bons conseils pour briller sur LinkedIn ? Alors, inscrivez-vous à notre newsletter !

Besoin d’aide ?

Chez Winger Academy, nous ne sommes satisfaits que lorsque vous obtenez des résultats. Nous transformons votre profil personnel LinkedIn et votre page d’entreprise LinkedIn en une carte de visite en or et nous créons un contenu LinkedIn qui fait mouche.

Vous voulez rester au courant des dernières fonctionnalités de LinkedIn ?

Suivez ou connectez-vous avec Tom Baeten

Reading material or learning material? Food for thought!

Les tendances LinkedIn pour 2024

Les tendances LinkedIn pour 2024

Alors que 2024 frappe à la porte, une rétrospective sur l'année écoulée nous apprend que le paysage de LinkedIn est plus dynamique que jamais. 2023 nous a bombardés de nouvelles fonctionnalités, même si certaines ont été renvoyées au “cimetière des fonctionnalités”....

lire plus
LinkedIn : Le Facebook Professionnel ?

LinkedIn : Le Facebook Professionnel ?

Je rencontre souvent cette idée dans mes ateliers : « LinkedIn ressemble de plus en plus à Facebook, les gens y partagent ouvertement leurs joies et leurs peines, rendant la plateforme moins professionnelle. » Est-ce vrai, et comment LinkedIn perçoit-il cette...

lire plus
Follow us on Social Media